Le programme de renforcement de capacités du partenaire local MCMDO en Éthiopie

Le programme de renforcement de capacités du partenaire local MCMDO en Éthiopie

En 2016, blueEnergy France a mis en œuvre une première phase du programme de renforcement des capacités de son partenaire local MCMDO dans le domaine des énergies renouvelables avec le recrutement de Sébastien Bourgeois, volontaire de solidarité internationale (VSI) qui a débuté au mois d’avril 2016 une mission de 24 mois au sein de l’ONG MCMDO à Addis Abeba en Éthiopie, avec les objectifs suivants :

  • Piloter la mise en œuvre et la maintenance de projets d’énergie solaire en cours de réalisation,
  • Développer des projets dans le domaine des énergies renouvelables pour les populations défavorisées en Éthiopie, et des partenariats locaux pour assurer la pérennité des projets,
  • Renforcer les capacités de MCMDO avec la montée en compétences de l’équipe locale, de sorte qu’elle devienne autonome pour l’analyse des besoins, la proposition de solutions adaptées, la mise en œuvre sur le terrain et la maintenance des projets « énergie solaire ».

L’ensemble de ces activités constitue le programme REESDE (Renewable Energies and Energy Efficiency for Sustainable Development in Ethiopia) qui est piloté par Sébastien Bourgeois et réalisé avec le soutien de la Fondation EDF et d’autres bailleurs de fonds.

Adaptées au contexte éthiopien, les solutions préconisées dans l’initiative REESDE permettent de contenir l’emballement climatique, répondent à la raréfaction des ressources fossiles, et contribuent à maîtriser les risques technologiques et environnementaux pour un partage équitable des ressources. L’approche, consiste à prioriser les besoins énergétiques essentiels dans les usages individuels et collectifs de l’énergie (dans une recherche de sobriété), à réduire la quantité d’énergie nécessaire à la satisfaction d’un même besoin (recherche d’efficacité), et à privilégier les énergies renouvelables. Elle vise également à développer des solutions simples et robustes afin que les populations bénéficiaires puissent se les approprier et les maintenir en bon état d’usage.

C’est ainsi que, pour développer les compétences de l’équipe REESDE, et après le recrutement d’un jeune collaborateur, deux formations sur l’énergie solaire ont été proposées à l’équipe :

La première, en février-mars 2017, s’adressait aux enseignants des 6 centres de formations de Don Bosco en Éthiopie, et a été ouverte à l’équipe REESDE, grâce à un partenariat initié par Sébastien Bourgeois, entre l’organisation Don Bosco et MCMDO. Elle a été financée par la coopération autrichienne dans le cadre du programme « 13 mois pour l’énergie solaire » de l’ONG autrichienne Jugend Eine Welt.

Cette formation de 10 jours s’est déroulée dans le centre de formation technique des Salésiens de Don Bosco à Adwa dans le nord du pays. Elle avait pour but de fournir aux participants des connaissances approfondies sur le dimensionnement et l’installation des systèmes solaires. Les membres de l’équipe REESDE ont apprécié la qualité la formation, ainsi que le montre le témoignage d’Eskinder Wondwossen, récemment recruté :

« La formation menée par l’équipe d’Ingénieurs sans frontières Autriche, qui a une grande expertise dans ce domaine, a été plus loin que de nous fournir uniquement les bases sur l’énergie solaire. Ils nous ont aussi transmis avec des exemples très concrets des connaissances sur les composants des systèmes photovoltaïques, le couplage AC-DC, les mesures de sécurité, le dimensionnement… C’était vraiment une très bonne opportunité pour nous car non seulement nous avons acquis des compétences solides, mais aussi car nous avons rencontré des professionnels ayant une réelle expertise dans ce domaine, et qui pourront nous appuyer sur les projets futurs. »

La seconde portait sur le pompage solaire. Elle s’est déroulée en avril à l’hôtel Ker-Say d’Addis Abeba.

 

Photo 2 Article Ethiopie  

 

Cette formation de 3 jours, dispensée par Ilja Van Kinderen et Aart Den Breejn d’Ingénieurs sans frontière Allemagne, a fourni aux participants les savoirs essentiels sur les pompes, l’irrigation et l’énergie solaire pour le pompage.

Elle a réuni des membres d’ONG, des représentants du gouvernement, des entrepreneurs travaillant dans le domaine ainsi que M. Asress W/Giyorgis, Directeur du Département de développement et de promotion des énergies alternatives. Les divers participants ont pu échanger sur l’état actuel du pompage solaire et de l’irrigation en Ethiopie.

Cette formation de base sur le pompage solaire et l’irrigation s’est révélée très utile pour l’équipe REESDE, en particulier dans le contexte actuel d’un grand projet à venir de réplication dans 11 villages de la région d’Harar du projet pilote de pompage solaire pour l’eau potable réalisé en 2015 dans cette même région.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*